AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nakajima Shinji

Aller en bas 
AuteurMessage
Nakajima Shinji
Baka Yarô
avatar

Nombre de messages : 47
Age du protagoniste : 26 ans
Date d'inscription : 25/04/2008

Identité
Rang: Gérant du Morbid Angel / Kyodaï chez les Shukon
Yens: 3 000 000
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Nakajima Shinji   Sam 10 Mai - 10:24

Nom : Nakajima
Prénom : Shinji
Surnom(s) : Certains l’appellent Connard. Ou Salaud. Ou Salopard. Ou Enfoiré. Ou d’autres joyeusetés. On peut dire que ce sont des surnoms… si on veut… et puis, de toute façon, Shinji s’en contrefout.

Nationalité : Japonais

Clan : Shukon

Age : 26 ans
Métier : Gérant du Morbid Angels (à la place du paternel) / Kyodaï
Orientation sexuelle : Hétérosexuel

Rang souhaité : Baka yarô

Description physique : Shinji n’est pas quelqu’un qui peut passer inaperçu dans une foule. Pourquoi ? Parce qu’il dépasse d’une bonne tête, si ce n’est d’une et demie, le japonais moyen. Ce détail mis à part, cette grande perche n’a rien d’exceptionnel avec son corps longiligne et ses muscles à peine esquissés (vous voyez… le mode cure-dents quoi xD). On pourrait même dire qu’il n’en impose pas tellement.

Le sombre visage possède des lignes rigides, accentuées par le trait dur de deux sourcils noir de jais. Des cheveux noirs viennent partiellement envahir son visage, éclairé par deux grands yeux, tels deux gouffres béants. De beaux yeux à dire vrai, qui dans leur profondeur d’encre, prennent parfois une expression, sinon de douceur, de quelque chose qui y ressemble assez.

Pourtant, même si beaucoup de gens le trouvent peu attirant à cause de la rudesse de ses traits ou simplement à cause de son air peu avenant, il y a tant d'inconsciente fierté dans son port, tant d'aisance dans ses manières, un tel air d'indifférence pour son apparence extérieure, une assurance si hautaine dans le pouvoir de ses qualités propres ou acquises pour racheter ce physique, plus remarquable par le caractère que par la beauté.

Description psychique : Shinji est un connard. C’est ce que tout le monde dit, c’est ce que tout le monde pense, ou presque.
Shinji est un connard parce qu’il n’aime personne, n’aime rien. Enfin c’est l’impression qu’il donne. Entre ses remarques acerbes, ses « Casse-toi, tu me fais chier » qui naissent par bouquet et toutes les fois où il se contente de se barrer, clope au bec, sans un regard pour son interlocuteur… autant dire qu’il n’a pas bonne publicité. En tous cas, pas en tant que personne sympathique.

Marqué par les assauts de la vie, il n’est pas resté ferme et ses principes déjà précaires ont perdu de leur rigueur. Contradictoire avec lui-même, et avec la société ; il est fantasque, énigmatique, bourru, hautain, dur et sarcastique. Mais loin d’être de ces hommes dont le masque annonce fidèlement le caractère ; il se montre, pour qui a su l’approcher sans détaler, tendre, communicatif, certes coupable, mais plein de remords, et malgré d’accablantes apparences, foncièrement droit.

Signe(s) particulier(s) : Une longue cicatrice dans le bas du dos, souvenir d’une embrassade forcée avec une étagère.

Buts : Eviter les coups. Ou pas…

Arme de prédilection/Style de combat : Pas de formation particulière, c’est dans la rue que Shinji a appris à se battre et à gagner une certaine résistance à la douleur. Ses poings et ses pieds sont ses armes favorites et il ne se débrouille pas mal avec, ne faisant pas particulièrement dans la dentelle.
Il a appris à tirer, comme tout bon yakuza. Il se débrouille plutôt bien mais utilise rarement les armes à feu. Pas par mépris, mais à cause de son caractère impulsif…

Devise ou citation : Tu m’emmerdes déjà, alors n’essaie même pas de me parler. =="

Histoire :

Nakajima Shinji.
Né un 8 Mai au soir à la Tokyo Clinic.
Né de Nakajima Ichijô et de sa femme, Otsukõ Lei de son nom de jeune fille.


Comme pour tout le monde, c'est comme ça que commence la vie de Shinji : à l'hôpital. A priori... rien d'extraordinaire. Shinji n'est qu'un nouveau-né parmi tant d'autres. Fils d'un homme d'affaires qui possède quelques boîtes de nuit connues au Japon, il ne manquera certainement de rien et on lui prédit déjà un grand avenir...

... Chez les yakuzas.
Car Nakajima-san, estimé et influent Kyodaï, fait partie du clan Shukon et entend que son fils prenne sa suite.

Nakajima Shinji.
Hospitalisé le 05 décembre 19xx. Pour fracture du bras.


- Comment t'es-tu fait ça encore ?
- En tombant dans l'escalier.
- Comment ?
- En tombant dans l'escalier. Je jouais au ballon dans l'escalier.
- Fais attention à toi, petit.

Et Shinji était reparti avec son plâtre sans rien répondre. Au moins, son bras ne pourrait pas être plus cassé qu'il ne l'était déjà. Même s'il tombait à nouveau dans les escaliers.

Nakajima Shinji.
Hospitalisé le 16 mars 19xx. Pour plaie ouverte au bras.


- Il faut que tu arrêtes tes conneries, petit... un jour, il va t'arriver des crosses. Franchement, se battre contre des camarades.
- Cette bande de connards avait cassé la gueule à Hyakuzo. Il fallait bien qu'on leur fasse payer avec les potes.
- Arrête de fréquenter ces voyous, ça ne plairait pas à tes parents.
- Rien à foutre.

Ou pas... car si Otôsan apprend qu'il fait partie d'une bande, Shinji est bon pour repasser par la case Hôpital. Et ça, c'est probablement la pire crainte qu'il ait malgré ses grands airs...

Nakajima Shinji.
Hospitalisé le 02 novembre 20xx. Pour blessure ouverte dans le dos.


- Nom d'un chien, gamin ! Qu'est-ce que t'as encore fait cette fois ?
- En chahutant, une armoire vitrée lui est tombée dessus.

Shinji n'avait rien ajouté. C'était la vérité. Une vérité amputée... Le reste de la vérité, c'était que son père avait appris qu'il séchait régulièrement le lycée et que ça ne lui avait pas plu. Alors comme à chaque fois que son fils faisait quelque chose de travers, il l'avait cogné. Et cette fois, l'armoire l'avait aidé.

- Shinji, quand tu sortiras, viens me voir à Meguro.

Au regard que lui lançait son père, il sut qu'à partir de maintenant, en plus d'avoir son géniteur sur le dos, il aurait aussi tout le clan Shukon.

- Oui, père.

Que répondre d'autre ?

30 mai 20xx, au Morbid Angel


- Je pars pour Hokkaido.

La surprise fait rapidement place à une sorte de... soulagement ? Et Shinji baisse aussitôt le regard et ravale le sourire joyeux qui menace de s'emparer de ses lèvres. N'aies pas l'air trop joyeux : il pourrait te cogner juste pour te dissuader de faire des conneries.

- Tu t'occuperas du club en attendant. Mon bras droit t'assistera.

Et merde... C'est quoi ce plan foireux ?

- Ne me déçois pas, Shinji.
- Oui, père.

Comme toujours...

Inventaire : Parmi les quelques affaires qu'il porte toujours sur lui, il y a généralement son portefeuille (sans blague...), un paquet de clopes (des Seven Stars sans filtre) et un briquet, son téléphone portable (qui ne fait que téléphoner), un agenda électronique (putain de paternel qui veut qu'il l'utilise), un vieux MP3 Samsung (marre de ces nouvelles technologies super fragiles) et une bonne dose de traumatismes.
Sinon, Shinji conduit un 4x4 Nissan Navara noire (lui préférait les Chevrolet mais Otôsan n'aime pas les voitures des Gaijin... ==).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okane Iori
~tanjû no me~
avatar

Nombre de messages : 524
Age : 32
Age du protagoniste : 27 ans
Date d'inscription : 13/03/2007

Identité
Rang: Shatei-gashira
Yens: 10 000 000
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Nakajima Shinji   Mar 13 Mai - 8:31

Depuis le temps que j'attendais que tu finisse... Bienvenue sur la loi du milieu !

Je te valide

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laloidumilieu.1fr1.net
 
Nakajima Shinji
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PNJ pour Shinji
» Nicole Sumire Nakajima [OVER]
» Shintaro Nakajima
» Les conquêtes de Shinji
» [Entraînement] Winstout VS Shinji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tableau de messages :: Tranches de vie :: Clan Shukon-
Sauter vers: