AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dératisation

Aller en bas 
AuteurMessage
Masamune Batou
L’ours
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 27
Date d'inscription : 12/03/2008

Identité
Rang: Comissaire de Police
Yens: 7 000 000
Santé:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Dératisation   Dim 16 Nov - 14:05

«J’espère que tu n’as pas oublié les termes du contrat, je n’aime pas quand on manque à sa tâche, peut importe les raisons, tu m’avais promis d’obtenir ce petit quelque chose et tu n’as pas réussis, dis- moi à quoi tu peux me servir si tu n’arrives pas à remplir une si simple tâche ?
-Mais c’est que… »
Un bip interrompu l’interlocuteur du commissaire, le vieil homme n’adressa même pas un signe, regardant simplement une sorte de vieux biper. Une grimace gâta en rides le visage déjà pourtant garnit de ces marques du passé.

« Sauvé par le gong, on en reparlera plus tard, jeune homme »
Les épaules de l’interpellé se relâchèrent accompagnant un soupire de soulagement, pour l’une de ses premières missions pour le commissaire Masamune, un vrai gas de l’ancienne école, comme dans les films en noir et blanc, un mec qui se la laissait pas raconter et qui imposait ses idées sans conditions.
« Au faite, tache de m’apporter de meilleurs nouvelles la prochaine fois, si non »

Rajouta la voix gutturale du haut fonctionnaire sur un ton tranché depuis sa voiture. La fenêtre remonta, le masquant des yeux de tous, les vitres teintés avaient toujours eu des avantages certains pour les personnes importantes ou un peu trop connues. La voiture à l’image de son propriétaire, ancienne, d’un temps passé, mais toujours là et immuable, rugit tel un dernier avertissement avant de partir pieds au plancher.

Sur le chemin qui le menait au commissariat, Batou prit son portable, un évènement grave venait d’arriver, le visage habituellement calme et par moment même bienveillant laissait place à un rictus grave et sombre.
« Il va falloir accélérer nos plans, apparemment il y a quelques rats à la cave, sans doute rien d’important, mais il vaut mieux dératiser avant d’être envahis, mais je laisserais quelques pièges après avoir déplacé la nourriture. »
Portable raccroché, le quadragénaire, slaloma entre les voitures, évitant deux fois de justesse d’emboutir son véhicule, la conduite dangereuse bien que présentant le risque d’être accidenté, avait au moins l’avantage d’arriver plus rapidement d’un point « A » à un point « B » et peut importe les personnes qui traitait le commissaire de chauffard, espérant qu’il sera prit par un flash.
Les pauvres si ils savaient la vérité…

L’ours passait en coup de vent dans les longs couloirs de son établissement, ne répondant même pas à ses subalternes, très vite, des rumeurs se répandirent dans tout le commissariat de Tokyo, des plus sensée, le commissaire s’était levé du pied gauche au plus insensée voir indiscrète, certains craignait même la retraite du vieil ours ou pire que Masamune ait des reproches à leurs faire, mais aucun d’eux n’avaient à s’inquiété pour l’instant.
Batou savait l’acte, mais ignorait encore l’auteur et le motif, mais tout cela allait vite changer !

Il atteint l’étage abandonné, enfin abandonné, il y avait au moins un occupant à cet étage, mais peu de personne en était au courant. Masamune avait tout de suite pensé à cette étage, dans les sous-sols du commissariat, l’étage n’avait pas été utilisé plusieurs mois avant même le début de l’affaire, avant même de savoir que lui le commissaire de Tokyo piégerait une balance et ainsi porter un coup sérieux aux yakusas et de même un bel élan médiatique qui pourrait lui servir une fois son poste de haut fonctionnaire de la police.
Batou s’était pourtant assuré que personne n’aille à cet étage, rien de trop flagrant évidemment, sert simplement pour entreposer quelques fournitures qui transitent entre les commissariats , cela avait bien marché jusqu’à présent, mais quelqu’un avait trouvé son secret !
Le commissaire sorti une clé et ouvrit une porte qui semblait en mauvais état, elle donnait sur une salle dans la quelle était entreposer deux trois gilets pare-balles, des casques d’interventions, tout ce qu’il fallait pour escorter un témoin à risque et en plus, un ordinateur dans le fond. C’était cet objet le but de sa présence. Une fois assit devant, il ouvrit plusieurs fenêtres, allant dans la mémoire vidéo de l’ordinateur, apparemment, la pistes enregistreuse des caméras étaient déviées sur cet ordinateur. Le commissaire se détendit en partie en reconnaissant l’un de ses subalternes parlé avec le témoin, c’était une écervelée, mais pas une traitresse. Après le petit show offert il éteignit l’ordinateur, le témoin était toujours à l’étage, mais si elle se mettait à parler, il y avait un risque. Il savait que dans son dossier, elle était encline à boire !
Masamune quitta l’étage et se rendit à son bureau, s’assit tranquillement et appuya sur un interphone

« Mademoiselle Mawari, dans mon bureau je vous prie »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kromvseldar.deviantart.com/
 
Dératisation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dératisation express [Pv Mégane] 1999-2000
» Dératisation
» [Rang D] Opération dératisation [PV: Natoshi Miku]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Tableau de messages :: Archive-
Sauter vers: